Championnat de fusées à eau

TECHNO CHALLENGE® Lausanne, association suisse créée par des étudiants, a organisé la deuxième édition du Championnat suisse de fusées à eau, le dimanche 3 septembre 2017 à Apples (VD). Cette compétition par équipe de 2 ou 3 participants est ouverte aux enfants et aux jeunes. Les participants de moins de 12 ans doivent être accompagnés d'un adulte.

Fusée à eau en descente

Fusée à eau en descente après le tir. (Image: Association TECHNO CHALLENGE® Lausanne)

But du championnat

Il s'agit d’une épreuve ludique qui consiste à faire voler des fusées construites avec des matériaux de récupération et des bouteilles en PET. Remplis avec de l'eau et installés sur des rampes de lancement, les récipients sont gonflés à l'aide d'une pompe. Sous pression, ces fusées sont propulsées dans le ciel à plusieurs dizaines de mètres!

Cette année, deux épreuves seront organisées:

  1. Précision : une distance comprise entre 80 et 120 m est tirée au sort. L’équipe la plus précise gagne l’épreuve.
  2. Durée : deux équipes sont en confrontation directe et lancent leur fusée en même temps. La fusée qui retombe en dernier gagne la confrontation.

Comment participer ?

Les participants devront construire au moins deux fusées (une pour chaque épreuve) au moyen de bouteilles en PET et de matériel peu coûteux. La base de lancement est mise à disposition par TECHNO CHALLENGE® Lausanne. Il faut compter quelques heures de bricolage à la maison.

Lors du championnat, les équipes seront constituées de deux ou trois participant-e-s, encadrés par un adulte ou un parent s'ils ont moins de 12 ans. La sécurité et le déroulement des épreuves sont gérés par des arbitres formés par TECHNO CHALLENGE®. Les activités de construction et de lancement de fusées à eau ont des vertus: elles montrent que la science et la technologie peuvent être ludiques et simples.

Les informations sont sur ces pages:

 

Un petit reportage de la RTS

Texte: TECHNO CHALLENGE® Lausanne, adapté par la rédaction.

Évaluation moyenne:
  •  
(0 Évaluations)

Qu'en dis-tu?

Cet article n'a pas encore reçu de commentaires.