Chromosome 15: Deux copies valent mieux qu'une

Chez l’'être humain, les chromosomes vont par paire, une copie provenant de chacun des parents. L'’être humain est donc diploïde. Ici le caryotype d'’une fille. (Image: Piolinfax/Wikimedia commons, adaptée, licence CC)

Nous possédons deux copies de la plupart de nos gènes, une sur chaque chromosome. Une des deux copies a été héritée du père, l'autre de la mère. Cela est judicieux car la copie peut remplacer un gène défectueux, ainsi une seule erreur sur une copie du gène ne devrait pas entraîner d'inconvénients.

Souvent les copies de gènes sont chimiquement «marquées». Cela signifie qu'elles sont différemment actives si elles proviennent de la mère ou du père. Un particulièrement bon exemple de ce marquage concerne deux gènes se situant sur le chromosome 15.

Sur ce chromosome se trouve un gène pour lequel seule la copie héritée du père est active. Au côté de ce gène se trouve un autre gène pour lequel seule la copie maternelle est active.

Ce sujet en vidéo

Ce contenu provient du site internet gene-abc.ch, une initiative du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS). Ce site internet a été fermé. La gestion et la mise à jour de ses contenus a été confiée en 2016 à la Fondation SimplyScience, qui les a intégrés à sa plateforme SimplyScience.ch.