De l'eau potable grâce à la lumière du soleil

De l'eau potable pour tous – cela ne va pas de soi dans de nombreuses régions du monde. Une idée géniale pour la désinfection de l'eau avec des moyens simples vient de Suisse.

Eau potable

En Indonésie, les gens ne disposent pas tous d'eau potable. Grâce à la méthode SODIS, on peut désinfecter l'eau et la rendre propre à la consommation (illustration ci-dessous)

Une eau de boisson propre est la base d'une vie saine. Mais l'eau potable n'est pas partout une chose aussi évidente que chez nous. Chaque jour, 5000 enfants de moins de 5 ans meurent parce qu'ils n'ont pas d'eau de boisson propre. Le fait de boire de l'eau contaminée provoque souvent des diarrhées. Le risque de mourir d'une maladie diarrhéique est particulièrement élevé pour les enfants du sud de l'Afrique. Des maladies diarrhéiques fréquentes provoquent dénutrition chronique et sous-alimentation chez les enfants.

Dans le monde, 900 millions de personnes n'ont pas accès à l'eau potable. L'ONU aimerait diviser ce chiffre par deux d'ici l'année 2015.

La lumière solaire tue les agents infectieux

Dès les années 1980, des chercheurs libanais ont découvert que l'on peut détruire des germes infectieux dans l'eau grâce à la lumière solaire. Pendant longtemps, cette découverte très importante n'a cependant pas reçu l'attention qu'elle mérite. Ce n'est que dans les années 1990 que des chercheurs de l'EPF de Zurich se sont intéressés à la possibilité d'utiliser cette découverte de manière systématique. Ils ont développé un procédé simple de destruction des agents infectieux dans l'eau de boisson. Pour cela, il faut juste une bouteille en PET et suffisamment de lumière solaire.

Voilà comment ça marche:

1. Prendre une bouteille en PET propre.

 

 

 

 

 

 

 

2. La remplir d'eau et bien fermer le bouchon.

 

 

 

 

 

 

 

3. Exposer la bouteille au soleil du matin au soir (pendant six heures minimum).

 

 

 

 

 

 

 

4. L'eau peut alors être bue.

 

 

 

 

 

 

 

Aider à être autonome

Le projet SODIS («Solar Disinfection», c'est-à-dire «Désinfection solaire») a été lancé par l'Eawag, l'institut de recherche sur l'eau de l'ETH. Il a pour but d'aider les habitants des pays les plus pauvres du monde à rendre leur eau potable.

Les chercheurs ont fait de nombreux essais en laboratoire et sur place dans les régions où l'eau est impropre à la consommation. Ils ont pu montrer que les rayons UV-A du soleil détruisent pratiquement tous les germes infectieux (virus, bactéries et parasites).

Les rayons UV-A du soleil endommagent les cellules

Les UV-A altèrent les protéines des cellules des agents infectieux: les virus, bactéries et parasites meurent. Ceux-ci ne peuvent alors plus se reproduire et meurent. L'eau contaminée exposée au soleil dans une bouteille en PET toute la journée devient ainsi buvable.

Il existe d'autres procédés de désinfection de l'eau: thermiques, mécaniques ou chimiques

La méthode SODIS est simple et bon marché. La désinfection par la lumière solaire n'est cependant pas toujours possible. Quelquefois on n'a pas le temps d'attendre six heures pour avoir de l'eau saine, ou tout simplement le soleil ne brille pas. Pour décontaminer l'eau du ruisseau ou du lac quand on fait du camping, il existe d'autres procédés. La méthode sans doute la plus connue est de la faire bouillir. La plupart des microorganismes ne survivent pas aux températures élevées. Mais l'eau peut aussi être filtrée avec des microfiltres spéciaux, grâce à leurs pores plus petits que les germes infectieux.

Souvent l'eau est désinfectée chimiquement. Les agents infectieux sont alors détruits avec du chlore, des ions d'argent, de l'hypochlorite de sodium, de l'hypochlorite de calcium ou de l'ozone. Dans les piscines, le chlore est le plus souvent utilisé pour la désinfection chimique.

Évaluation moyenne:
  •  
(2 Évaluations)

Qu'en dis-tu?

Avatar

tschintschon a écrit:

C'est bien parce que comme ça il y aura beaucoups mois de morts àcause des maladies causées par les germes