Dans le noyau cellulaire se trouvent les chromosomes

Cellules d’oignon. La structure ronde au centre est le noyau et les bâtonnets sombres sont les chromosomes. (Image: CanStockPhoto)

Les gènes sont logés dans le noyau cellulaire. Tous les noyaux de toutes les cellules de ton corps contiennent les mêmes gènes. Une cellule de la peau contient donc les mêmes gènes qu'une cellule musculaire ou une cellule nerveuse. Les gènes ne sont pas des particules individuelles et libres dans le noyau, mais sont «emballés» dans ce que l'on nomme les chromosomes.

Quand on observe un noyau cellulaire au microscope, on n'aperçoit généralement rien de plus qu'une tache sombre. Par contre, quand une cellule est en train de se diviser, on distingue à partir d'un certain moment les chromosomes, qui ressemblent à des structures en forme de X.

Tu as 46 chromosomes dans le noyau de chaque cellule de ton corps. Quand on regarde ces 46 chromosomes de plus près, on s'aperçoit qu'il y en a toujours deux qui se ressemblent. C'est pourquoi on parle aussi bien de 23 paires chromosomiques que de 46 chromosomes. Les paires chromosomiques peuvent être numérotées de 1 à 22.

La dernière paire est particulière: elle détermine le sexe d'un être humain. C'est pourquoi ces deux chromosomes sont appelés «chromosomes sexuels». Chez les femmes, cette paire est composée de deux chromosomes X, alors que chez les hommes cette paire se compose d'un chromosome X et d'un chromosome Y.

Le nombre de chromosomes varie selon l'espèce. Les humains ont 46 chromosomes, les singes 48, les chiens 78, les chats 38, les moustiques 8 et le chou-fleur a 18 chromosomes.

Les enfants sont moitié mère, moitié père

Les cellules sexuelles, donc les ovules chez la femme et les spermatozoïdes chez l'homme, ne possèdent que 23 chromosomes. Lors de la fusion d'un spermatozoïde provenant du père et d'un ovule provenant de la mère, une nouvelle cellule se forme, c'est l'oeuf fécondé avec 46 chromosomes ou 23 paires chromosomiques.

L'oeuf fécondé se divise alors en deux cellules qui répètent alors le même processus: elles se divisent à nouveau en deux, de sorte que nous arrivons à 4 cellules. Et ainsi de suite jusqu'au développement complet de l'enfant.

Tu comprends maintenant pourquoi les chromosomes vont toujours par paires: une moitié vient du père, l'autre de la mère. D'un point de vue génétique, l'enfant est le mélange de ses parents. C'est pour cela qu'il leur ressemble.

Ce sujet en vidéo

Ce contenu provient du site internet gene-abc.ch, une initiative du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS). Ce site internet a été fermé. La gestion et la mise à jour de ses contenus a été confiée en 2016 à la Fondation SimplyScience, qui les a intégrés à sa plateforme SimplyScience.ch.