Isoler l'ADN de la cellule

L’ADN isolé à partir de courgettes forme des nuages blancs. (Image: Bietenduevel/Wikimedia commons)

Pour pouvoir travailler avec l'ADN, il faut d'abord l'obtenir. Pour cela, le généticien peut prélever un peu de sang au niveau d'un doigt. Il en extrait les globules blancs, mais non les rouges, étant donné que ceux-ci n'ont pas de noyau cellulaire et donc pas d'ADN. Pour extraire de l'ADN on a besoin de:

Procédé:

  1. On ajoute tout d'abord une solution savonneuse aux cellules.
    Le savon provoque la cassure des membranes et des noyaux cellulaires et la séparation des protéines de l'ADN. Maintenant il faut séparer l'ADN des protéines et des restes cellulaires en plusieurs étapes.
  2. On ajoute un détergent.
  3. Le mélange de solution savonneuse, de détergent, d'ADN, de protéines et de restes cellulaires est alors centrifugé.
    Au cours de la centrifugation, différentes couches se forment : tout en bas se trouvent les lourds restes cellulaires, au centre le détergent avec les protéines et tout en haut la solution savonneuse contenant l'ADN.
  4. On peut alors transférer la couche supérieure contenant l'ADN dans un nouveau tube.
  5. Et on ajoute ensuite l'alcool.
    Comme l'ADN est insoluble dans l'alcool, il précipite. On peut voir apparaître des filaments troubles à l'œil nu.
  6. On remet le tube dans la centrifugeuse.

L'ADN précipité se trouve alors au fond du tube. On aspire le liquide et il ne reste alors que l'ADN au fond du tube.Si tu désires isoler de l'ADN par toi-même, tu trouveras ici les instructions: 'Extraction d'ADN à partir de tomates'.

Ce sujet en vidéo

Ce contenu provient du site internet gene-abc.ch, une initiative du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS). Ce site internet a été fermé. La gestion et la mise à jour de ses contenus a été confiée en 2016 à la Fondation SimplyScience, qui les a intégrés à sa plateforme SimplyScience.ch.