Comment fabrique-t-on la barbe à papa?

Le sucre est chauffé pour en faire du sirop et vaporisé en fins faisceaux dans une machine à barbe à papa. En refroidissant, des filaments souples se forment qui peuvent être enroulés sur un bâtonnet en bois.

Machine à barbe à papa

Avec une machine à barbe à papa, on peut aussi faire de la barbe à papa chez soi, pour agrémenter une fête d'anniversaire par exemple (Photo : Foodpictures/Shutterstock.com).

Les fils colorés de la barbe à papa sont gluants et sucrés, comme tu as pu le constater certainement à la fête foraine ou au cirque. Ils collent au visage et aux doigts et fondent dans la bouche. Mais comment le sucre devient-il de la «barbe»?

Du sucre au coton en passant par le sirop

Une machine à barbe à papa est constituée d'un gros chaudron avec un «tête tournante» au milieu. Le cône tournant est en fait un petit compartiment percé de trous avec une résistance chauffante à l'intérieur. On y verse du sucre tout à fait ordinaire, deux à trois cuillères à soupe par portion de barbe à papa. La spirale chauffante porte le sucre à une température d'environ 150°C et le sucre commence à fondre. En même temps, le cône tourne sur lui-même et le sirop liquide est projeté vers l'extérieur par les trous. Pendant son trajet dans l'air, le sucre se refroidit et se solidifie en filaments fins et longs qui se collent sur les parois du chaudron. Le fabricant de barbe à papa peut alors prendre un bâtonnet en bois et enrouler les filaments de sucre dessus, la ouate sucrée est prête! Pour fabriquer de la barbe à papa vert pomme, rose bonbon ou bleu ciel, on ajoute simplement un peu de colorant alimentaire au sucre.

Les particules cristallines du sucre deviennent des filaments «amorphes»

Pourquoi le sucre chaud et liquide se transforme-t-il en fils moelleux comme du coton quand il refroidit? Les «grains de sucre» du départ sont constitués de nombreuses particules cristallisées, c'est-à-dire que les particules sont réparties de façon très régulière comme dans un réseau cristallin. En fondant, les particules de sucre perdent leur structure et «flottent» pêle-mêle. Ensuite elles se refroidissent si rapidement pendant le jet dans le chaudron qu'elles n'ont pas le temps de reformer un cristal. Les particules de sucre restent réparties irrégulièrement à l'état solide, on dit que leur structure est amorphe (ce qui signifie «sans forme»). C'est pourquoi les fils de sucre ainsi obtenus sont doux comme du coton.

Au fait, la barbe à papa a sa propre fête aux États-Unis: le 7 décembre est la «Journée nationale de la barbe à papa».

 

Évaluation moyenne:
  •  
(1 Évaluation)

Qu'en dis-tu?

Avatar

Leboss a écrit:

cool