Les hydroliennes: utiliser le courant des fleuves pour produire de l’énergie

Si le mot «hydrolienne» ressemble un peu à «éolienne», ce n’est pas par hasard. En effet, les éoliennes permettent de produire de l’électricité à partir de la force du vent, et de la même façon les hydroliennes permettent de produire de l’électricité à partir de la force des courants. C’est une forme de production d’énergie qui est entièrement renouvelable.

hydrolienne dans une rivière

Les hydroliennes utilisent le courant des fleuves et des rivières pour produire de l’énergie. C’est une solution prometteuse pour produire localement et en continu l’électricité dont les gens ont besoin chaque jour, 100% renouvelable et respectueuse de l’environnement. (Illustration: Noémie Frezel, licence CC-BY-NC-ND)

La force des marées et des courants

Il existe des hydroliennes qui fonctionnent grâce aux courants marins (c’est-à-dire qu’elles utilisent la force des marées pour produire de l’électricité). Elles ont l’avantage de produire beaucoup d’électricité, mais sont aussi difficiles à entretenir et dérangent les poissons et les pécheurs.

Aujourd’hui, on commence à développer des hydroliennes fluviales. Celles-ci sont très avantageuses, car elles sont beaucoup plus légères et donc plus facile à installer et entretenir que les hydroliennes marines. Elles sont également invisibles car elle flottent sous la surface de l'eau, et ainsi n’ont pas les inconvénients des gros barrages, qui modifient beaucoup le paysage et perturbent la faune. On peut les installer facilement dans les rivières et les fleuves.

Comme elle est plus petite, une hydrolienne fluviale ne produit pas autant d’électricité qu’une hydrolienne marine ou un barrage hydroélectrique, mais on peut en installer plusieurs centaines dans un cours d’eau (on appelle cela une «ferme») et ainsi adapter l’installation aux besoins locaux et au paysage, et même les déplacer si l’on veut!

Petites mais efficaces

Le courant de l’eau met en mouvement les pales de l’hélice de l’hydrolienne (voir le dessin ci-dessous). Ce mouvement est transformé en énergie électrique par une machine appelée alternateur. Une hydrolienne fournit 40 à 80 kilowatts en fonction de la force du courant. Par exemple avec 80 kilowatts, tu peux allumer en même temps 1600 ampoules de 50 watts.

Fonctionnement d'une hydrolienne

Le dessin n°1 te montre les différentes parties de l’hydrolienne: une partie fixe appelée stator, sur laquelle sont fixées des bobines de cuivre et une partie mobile, le rotor. Sur le rotor sont fixées des pales et des aimants. La force du courant met en mouvement le rotor en poussant sur les pales (dessin n°2). Il se crée alors une variation du champs magnétique entre les aimants (qui tournent) et les bobines (fixes), qui est responsable de la formation du courant électrique (dessin n°3). L’électricité produite est ensuite transportée par un câble jusqu’ à l’endroit où elle sera consommée. (Illustration: Noémie Frezel, licence CC-BY-NC-ND)

Et pour produire encore plus d’électricité à partir des rivières, des chercheurs développent de nouvelles hydroliennes avec des formes différentes, comme celle d’une aile (en France) ou d’un tourbillon (en Suisse).

Les hydroliennes fluviales ou de rivières permettent ainsi de produire de l'électricité 24h/24 toute l’année, sans polluer, ni nécessiter d'infrastructure difficile à entretenir et perturbant l’environnement. C’est une solution prometteuse pour produire localement l’électricité dont les gens ont besoin chaque jour.

Évaluation moyenne:
  •  
(0 Évaluations)

Qu'en dis-tu?

Cet article n'a pas encore reçu de commentaires.