Le cycle des roches

Un caillou que tu trouves au bord d'une rivière, le sable de la place de jeu, le granite recouvrant le potager dans la cuisine, les ardoises recouvrant le toit d'une maison, qu'ont-ils en commun? Toutes ces roches ont une histoire et parfois ces histoires se recoupent.

Montagnes du sud-Tyrol

Les dolomites sont des montagnes du parc naturel du Puez-Geisler au sud-Tyrol en Italie. (Image: Wolfgang Moroder/Wikimedia Commons, Licence CC)

Avec les mêmes minéraux, qui proviennent par exemple des entrailles de la Terre ou de débris d'êtres vivants comme les calcaires, différents types de roches se forment.

Le cycle des roches

Le cycle des roches. (Illustration: Rédaction SimplyScience.ch, images originales: Siim Sepp/Wikimedia commons, licence CC)

Les granites au cœur des Alpes se sont formés par lent refroidissement du magma terrestre. Ce sont des roches magmatiques. Les roches issues des volcans sont aussi des roches magmatiques mais leur refroidissement a été très rapide. Dans les Alpes, ces granites ont été recouverts par d’autres couches de roches et le tout s’est élevé en formant de hautes montagnes.

La montagne s'érode, c'est à dire qu'à cause du froid, du vent... les roches se cassent, s'effritent. Elles se transforment en cailloux plus ou moins gros, en sable de plus en plus fin ou encore en argile. Tout ceci est transporté et se dépose par exemple au fond d'un lac ou au fond de la mer. Ce sont des sédiments. Après des millions d'années, sous le poids des couches qui s’accumulent au-dessus, ces sédiments se compactent, durcissent, et deviennent des roches. Ce sont les roches sédimentaires. C’est le cas, par exemple, du grès qui est un sable cimenté.

Par des mouvements tectoniques les roches remontent parfois à la surface de la Terre ou sont entraînées plus profondément dans la Terre. Dans ce mouvement, elles sont écrasées par de lentes mais immenses forces et elles se déforment un peu comme de la pâte à modeler. Sous l’effet des fortes pressions et de la chaleur, elles se métamorphosent on les appelle les roches métamorphiques. C’est ainsi que l’argile se transforme en ardoise.

Dans les zones de collision, lorsqu’une plaque tectonique glisse sous une autre, les roches sont entraînées encore plus profondément à l’intérieur de la Terre. Soumises à une chaleur intense, elles fondent complètement à nouveau et se mélangent au manteau terrestre.

Et le cycle recommence...

Pour reconstituer l’histoire des roches, les géologues préparent ce qu'ils appellent des lames minces. En observant les minéraux, on peut savoir s'ils ont été déformés et comment.

Et pour les gourmands une analogie gustative: les roches magmatiques seraient du sucre candi, les sédiments du sucre en poudre et les roches sédimentaires le sucre en morceaux et les roches métamorphiques du caramel!

 

Tu peux former des montagnes et des roches (non-comestibles) dans ta cuisine en réalisant notre expérience.

Évaluation moyenne:
  •  
(0 Évaluations)

Qu'en dis-tu?

Cet article n'a pas encore reçu de commentaires.