Un serpent venimeux meurt-il s'il se mord la queue?

Non, les serpents venimeux sont en principe immunisés contre leur propre venin. De plus, il est très improbable qu'un serpent se morde la queue «par inadvertance» avec ses crochets à venin.

Un serpent à sonnette en position d'attaque.

Un serpent à sonnette en position d'attaque. (Image: Maria Dryfhout/Shutterstock.com)

À côté des serpents constricteurs, qui étouffent leur proie, il existe également des serpents venimeux. Le venin du serpent est produit dans des glandes salivaires spéciales. Ces crochets à venin pointus sont creux comme une seringue. La proie est saisie avec une morsure précise et le venin paralysant est injecté par les crochets. Ce venin suffit généralement à tuer la proie.

Mais les crochets de nombreux serpents venimeux ne sont pas déployés en permanence. En temps normal, ils sont rabattus dans la mâchoire supérieure. Le serpent peut ainsi décider s'il veut utiliser ou non ses crochets pour mordre. Les crochets ne sont déployés qu'en cas de vraie attaque et servent alors d'armes mortelles.

Le serpent engloutit ensuite sa proie. Il doit donc être au moins immunisé contre son propre venin, s'il l'absorbe par sa nourriture. En fait, on a également constaté que le serpent est immunisé contre le venin d'un serpent de la même espèce, si par exemple un autre individu devait le mordre. Par contre, des serpents d'espèces différentes peuvent s'empoisonner mutuellement par une morsure.

Mais généralement, un serpent ne mord pas sa propre queue. Et s'il le fait, sans doute pas avec les crochets déployés…

Évaluation moyenne:
  •  
(0 Évaluations)

Qu'en dis-tu?

Avatar

licorne1818 a écrit:

C'est bien mais j'espère qu'aucun serpent va me mordre... Brrrrr...!