Méga, giga, téra, … – Un aperçu

Le Big Data c'est beaucoup, beaucoup de données. Pour quantifier ces nombres gigantesques, il nous faut des unités de mesure adaptées.

Un monstre du Jurassique pour un mot grec, téra.

Le mot «téra» est issu du grec et signifie «monstre» (celui de l'image est plus ancien, andreacrisante/CanStockPhoto)

Méga, giga, téra, …

1 bit = plus petite unité numérique
1 octet = 8 bits
1 kilooctet = 1000 octets
1 mégaoctet = 10002 octets ou 1000 kilooctets
1 gigaoctet = 10003 octets ou 1000 mégaoctets
1 téraoctet = 10004 octets ou 1000 gigaoctets
1 pétaoctet = 10005 octets ou 1000 téraoctets
1 exaoctet = 10006 octets ou 1000 pétaoctets
1 zettaoctet = 10007 octets ou 1000 exaoctets
1 yottaoctet = 10008 octets ou 1000 zettaoctets

 

  • En 1956, IBM a commercialisé le premier disque dur commercial. Celui-ci pouvait stocker un peu plus de 4 mégaoctets.
  • À l’heure actuelle, la plus grande clé USB disponible dans le commerce possède une capacité de 2 téraoctets, soit 2 billions (millions de millions) de mégaoctets.
  • Le mot «téra» est issu du grec et signifie «monstre». Cette énorme unité de mesure est déjà trop petite: Google traite près de 24 pétaoctets par jour.
  • On estime qu’un cerveau humain peut contenir 2,5 pétaoctets de données.
  • D’ici 2025, la quantité de données stockée dans le monde devrait atteindre 163 zettaoctets, soit environ dix fois plus qu'en 2016.

Source: Technoscope 1/20: Big Data. Technoscope est le magazine technologique de la SATW pour les jeunes

Évaluation moyenne:
  •  
(0 Évaluations)

Qu'en dis-tu?

Cet article n'a pas encore reçu de commentaires.