PCB

Jusque dans les années 80, les PCB (polychlorobiphényles) ont été utilisés avant tout dans les transformateurs et les condensateurs électriques, mais aussi comme agents assouplissants dans les vernis, les mastics, les matériaux d’isolation et les matières synthétiques. Auparavant, ils étaient utilisés par exemple comme plastifiant dans la fabrication de plastique. Ces composés chlorés sont des produits chimiques synthétisés en laboratoire. Dans la nature, tous les PCB que l’on trouve proviennent de l’activité humaine. Bien solubles dans les graisses, ces composés s’accumulent dans les tissus adipeux des humains et des animaux. Etant donné leur mauvaise biodégradabilité, ils y restent piégés pendant des dizaines d’années. Les PCB ont été interdits en 2001 à cause de leur effet cancérigène et du tort qu’ils font à la reproduction.