Gaz à effet de serre

Le rayonnement solaire qui parvient à la surface de la Terre réchauffe le sol, qui a son tour émet un rayonnement infrarouge (chaleur) en direction de l’espace. Mais des molécules de gaz présentes dans l’atmosphère (vapeur d’eau, gaz carbonique, méthane, protoxyde d’azote, chlorofluorocarbones) forment une couche isolante, comme le verre d’une serre, qui empêche cette chaleur de s’échapper vers l’espace. Sans ces gaz, les températures à la surface de la Terre seraient bien plus froides, -18°C en moyenne. Le réchauffement du climat observé ces dernières années est en grande partie dû à ces gaz, produits en grandes quantités par les activités humaines.