Faire des économies d'énergie grâce au chauffage

Il est agréable, en hiver, de rentrer chez soi et de rester bien au chaud. Toutefois, le chauffage est l'une des activités les plus voraces en énergie à l'échelle d'un ménage. Voici quelques explications et astuces pour faire des économies d'énergie, et donc d'argent.

Une caméra thermique permet d'observer les pertes de chaleur d'une maison
Les caméras thermiques nous permettent de déterminer la température des surfaces extérieures d'un bâtiment et ainsi d'approximer les déperditions de chaleur pour chaque partie. Sur l’image, les zones froides sont en bleu, les zones chaudes en rouge. (Image: aremac/CanStockPhoto)

Tout devrait commencer par une bonne isolation

L'isolation thermique désigne la capacité d'une surface à bloquer les échanges de chaleur. Moins il y a de chaleur transitant à travers un mur, plus ce mur est isolant. De nombreux matériaux, allant de la laine de verre aux fibres de chanvre, permettent d'améliorer le pouvoir isolant des murs. Meilleure est l'isolation, moins on aura besoin d'un apport régulier de chaleur par les radiateurs. La chaleur du bâtiment restera «piégée» à l'intérieur de la maison.

Le contour des fenêtres apparaît en rouge sur cette image thermique, signe de perte de chaleur.

Les fenêtres de cette maison laissent s'échapper de la chaleur. (Image: aremac/CanStockPhoto)

Refaire l'isolation d'un vieux bâtiment implique toutefois des travaux conséquents; il faut en général démolir une partie des murs et du toit. Il est cependant possible de refaire l'isolation d'un bâtiment par l'intérieur, en y rajoutant une couche, sans pour autant abattre les murs.

Souvent, une grande partie de l'énergie est perdue à travers les fenêtres. Changer de vieilles fenêtres par du double ou triple vitrage peut être un investissement utile. Le pouvoir isolant du double ou triple vitrage vient du fait qu'il y a du vide entre chaque couche de verre, le vide ne conduisant pas la chaleur. Si l'on sent des courants d'air passer sous la porte, il est également possible d'y poser un coussin spécialement conçu à cet effet.

Aérer avec modération

L'aération quotidienne d'une chambre est nécessaire pour des questions d'hygiène. Cependant, il n'est pas nécessaire de laisser la fenêtre ouverte pendant des heures. Cinq à dix minutes suffisent pour renouveler l'air de la pièce. Pendant cette période, il est inutile de continuer à faire fonctionner le radiateur, qui peut donc être éteint.

Une maison mal isolée peut perdre de la chaleur par différents endroits. Les plus grandes pertes ont lieu par les fenêtres.

Ce schéma chiffre les pertes de chaleur relatives dans le cas d'une maison peu ou pas isolée. (Image: Coyau/Wikimedia commons, licence Creative Commons Paternité et Partage à l'identique)

Fermer les volets la nuit

Afin de profiter un maximum de la chaleur fournie par le soleil, il est conseillé d'ouvrir les volets la journée. A l'inverse, dès la nuit tombée, il est judicieux de les fermer pour renforcer le pouvoir isolant des fenêtres.

Rester couvert

Il n'est pas gênant de rester en pull chez soi ou d'enfiler des pantoufles. En enfilant des habits plus chauds, on peut ainsi baisser le chauffage de quelques degrés. D'ailleurs, une des campagnes du WWF pour les économies d'énergie de 2008 en Suisse Romande, s'appuyait, non sans humour, sur le slogan: «Je baisserais bien le chauffage, mais le string me va si bien...».

 

 

 

Remplacer les chauffages électriques

Une pompe à chaleur fonctionne comme un frigo, mais dans le sens inverse. Comme dans le cas d'un frigo, on utilise de l'énergie électrique pour comprimer un gaz, que l'on décompresse par la suite. Pour un frigo, on est intéressé par le froid produit à l'intérieur de notre dispositif. Pour la pompe à chaleur, c'est l'inverse, et on parvient à retirer au final plus de chaleur que si l'on avait utilisé un chauffage électrique pour la même quantité d'électricité. Différents types de pompes à chaleur existent, selon les substances utilisées comme échangeurs de chaleur (air/ air, air/ eau, eau/ eau). Leur prix est généralement assez élevé, mais l'investissement est en principe amorti au bout de quelques années, grâce aux économies effectuées.

En résumé

Tu n'as sûrement pas encore la possibilité de changer l'isolation de ta maison ou d'y installer une pompe à chaleur. Tu peux, par contre, rester en pull dans ta chambre et y baisser le chauffage de quelques degrés, et n'aérer que cinq minutes chaque matin. Les avantages à ne pas vivre dans un espace surchauffé sont multiples: économiser de l'argent, mieux dormir, limiter la prolifération d'acariens qui peuvent être allergènes, et peut-être même, comme beaucoup d'études récentes semblent le démontrer, vivre plus longtemps, tout en faisant un geste pour l'environnement.

 

Évaluation moyenne:
  •  
(0 Évaluations)

Qu'en dis-tu?

Cet article n'a pas encore reçu de commentaires.