Hiberner en attendant le printemps

L’hiver arrive! Tu commences certainement à enfiler de gros pulls et t’emmitoufler dans des couvertures avec un bon chocolat chaud… Tu t’adaptes à la soudaine chute de température. Certains animaux réagissent quant à eux, d’une manière plutôt originale à l’arrivée du froid. As-tu déjà entendu parler du phénomène d’hibernation? Pourquoi ne pas se mettre en boule dans son terrier et faire un petit somme en attendant les doux jours printaniers?

Cette grenouille s'est réfugiée dans un terrier pour passer l'hiver.

Une grenouille en train d’hiberner dans son terrier aménagé de végétation sèche. L’ouverture est bouchée. (Image: aetb/CanStockPhoto)

Hiberner pour économiser son énergie!

N’est-il pas incroyable de pouvoir survivre pendant plusieurs mois dans le froid, en bougeant et mangeant à peine? C’est pourtant un mode de vie que plusieurs animaux ont adopté, tels que les marmottes, les loirs ou les hérissons. Leur horloge interne et l’arrivée du froid, généralement en octobre, leur indiquent qu’il est grand temps de se mettre en hibernation…

Comme tu le sais, il est très difficile pour certains animaux sauvages de trouver de la nourriture pendant la période hivernale, et ils ont donc de la peine à s’approvisionner en énergie. L’hibernation leur permet d’économiser cette énergie, tout simplement en ralentissant fortement leur rythme de vie. C’est pour cela que l’hibernant dort la plupart du temps! De plus, son cœur bat beaucoup moins vite que d’habitude et la température de son corps baisse parfois jusqu’à 2 degrés. De la sorte, il dépense beaucoup moins d’énergie et en a donc moins besoin! C’est comme si tu te trouvais au début de l’hiver avec une réserve d’énergie donnée, et que tu devais le répartir jusqu'à la fin de l’hiver.

Accumuler des réserves de graisse et de nourriture

Pendant l’hiver il est pratiquement impossible de dénicher des sources de nourriture. Le territoire est recouvert d’une épaisse couche de neige, et la nature est comme endormie. Les arbres n’ont plus de feuilles et il n’y a plus de petites baies, ni d’herbe…

Les animaux qui hibernent sont en fait très intelligents: ils se nourrissent en abondance tant qu’il y a de quoi manger, de sorte à pouvoir s’en passer pendant l’hiver! Plusieurs mois avant les premiers froids, ils se mettent à la recherche de nourriture et mangent énormément afin de faire des réserves de graisse dans leur corps. De plus, ils rassemblent un peu de nourriture qu’ils garderont avec eux dans leur terrier pendant la période d’hibernation.

Un terrier isolé pour ne pas geler

Déjà vers mi-septembre, l’hibernant se met à préparer son terrier, construisant une sorte de chambre sous terre avec des herbes et du foin. Ce refuge est très important, car il permet de garder une température légèrement supérieure à celle de l’extérieur. De cette manière, l’animal a besoin de moins d’énergie pour garder un minimum de chaleur dans son corps. Son autre technique pour ne pas avoir trop froid est de se rouler en boule!

De courts réveils pendant un long sommeil

Un animal qui hiberne ne dort pas d’une traite jusqu’au printemps. Il se réveille de temps en temps afin de reprendre un peu d’énergie grâce aux quelques réserves qu’il a rassemblées dans son terrier. Il mange, tourne dans son terrier, fait ses besoins et se rendort. Le temps écoulé entre chaque réveil dépend d’un animal à l’autre, et varie entre 3 à 15 jours. A la fin de l’hiver, l’animal n’a quasiment plus de réserves de graisse dans son corps et se réveille donc de plus en plus souvent.

Le printemps arrive enfin!

Lorsque les premiers signes du printemps apparaissent, l’animal n’a quasiment plus de réserves de nourriture, ni dans son corps ni dans son terrier. C’est le signal qu’il est temps de sortir de son sommeil! L’animal débouche alors rapidement son terrier. Il peut à nouveau trouver facilement de la nourriture et il reprend immédiatement une activité normale, jusqu’à la prochaine hibernation…

 

Texte: Rédaction SimplyScience
Sources: John Stidworthy et Stéphane Passereau, L’hibernation. Pas bêtes, ces animaux, Ed.Gamma, 1993; article sur la marmotte; wikipedia: articles sur l'hibernation et l'horloge interne.

Évaluation moyenne:
  •  
(1 Évaluation)

Qu'en dis-tu?

Avatar

testeuse a écrit:

super article