Globine et Poïétine sur la piste de la moelle rouge (8)

Lili a bientôt 10 ans et souffre d'anémie. Le médecin lui prescrit un médicament appelé (érythro)Poïétine. Cette substance stimule la moelle osseuse à produire de nouveaux globules rouges. Mais à cause de l'impatience de Lili, Poïétine se retrouve sur le mauvais chemin. Poïétine doit entreprendre un nouveau voyage avec Globine pour arriver à son but.

Premier épisode

Episode précédent

Episode 8: Les protéines!

Globine, Poïétine et Orexine

«Globine et Poïétine sur la piste de la moelle rouge», conte scientifique. (Texte et illustrations: Vivienne Baillie Gerritsen et Sylvie Déthiollaz, Swiss-Prot Group, Swiss Institute of Bioinformatics)

Quelques instants plus tard, elles entendent un coup de sifflet strident. Elles se retournent mais n’ont pas le temps de s’écarter et sont bousculées par un escadron de protéines visiblement à la poursuite d’un individu qui ressemble un peu à un oursin.

Le virus de la grippe

«C’était quoi ça!?» hurle Poïétine plaquée contre la paroi du vaisseau sanguin, encore sous le choc.
«Des Immunoglobulines», lui répond Globine sur le ton de quelqu’un qui en a déjà vu d’autres. Elle plaque sa main contre la bouche de Poïétine. «Et n’essaie même pas de le prononcer ce mot-là…» Poiétine secoue la tête. «Elles pourchassent la petite boule avec les pics», poursuit Globine.
«Pourquoi?»
«Parce qu’elles sont chargées de défendre le corps contre les virus et les bactéries.»
«Ces bêtes qui entrent dans le corps de Lili lorsqu’elle est blessée?»

«Oui… Mais il y en a qui entrent par d’autres moyens. Le nez par exemple. Cette petite boule punk qui vient de passer est le virus de la grippe. Rien de bien grave… Mais il vaut mieux qu’elles le rattrapent, il ne manquerait plus que Lili tombe malade.»
«C’est fou, je ne savais pas qu’il y avait autant de protéines différentes!» remarque Poïétine.
«Oh, mais tu n’as encore rien vu. Il y en a des milliers et des milliers et des milliers!»
«Des milliers?»
«Ouaip… Des milliers… Chez Lili, sa mère, toutes les personnes qu’elle connaît…»
«Tout le monde alors? Est-ce que tout le monde a des milliers de protéines?»
«Oui. Mais il y en a aussi dans les animaux, dans les plantes, rajoute Globine. Et elles ne se ressemblent pas. Elles ont des tailles et des formes différentes et elles font un tas de trucs différents aussi. Nous formons une très très grande famille, tu sais…», ponctue fièrement Globine.
«Quoi? On est tous cousins alors?» crie Poïétine, terrifiée.
«Euh… Pas vraiment cousins… Mais nous sommes toutes faites à partir de la même chose.»
«Chose?»
«Oui. Chose.»
«Quel genre de chose?» s’obstine Poïétine qui veut une meilleure explication.
«Tu veux vraiment savoir?»
«Oui. Il est dans mon bon droit de savoir, non?»
«Moi, j’ai de la peine à croire que tu es arrivée jusqu’ici avec le peu que tu sais…»
«Tu ne m’as toujours pas dit de quoi nous sommes faites», reprend Poïétine ignorant la remarque désobligeante de Globine.
«Tu ne veux pas le savoir. Crois-moi Poïétine.»
«Si. J’attends…»
«OK. D’acides aminés.»
«Quoi?»
«Je te l’ai dit.»
«Tu m’as dit quoi?»
«Que tu ne voulais pas le savoir.»
«Que je ne voulais pas savoir quoi?»
«Arrête ton cirque! C’est fou ce que tu es têtue!» trépigne Globine irritée.
«OK. D’accord. Nous sommes faites d’acides imanés.»
«On dit ‘acides aminés’.»
«C’est ce que j’ai dit. D’acides aimés. Et je ne vais pas te demander ce que c’est… mais je veux savoir où toutes ces protéines sont fabriquées…»
«Dans les cellules de Lili.»
«C’est quoi une cellule?»

Globine et Poïétine

Démoralisée, Globine empoigne Poïétine par le bras: «Eh bien, t’as pas été très bien formée pour ta mission, hein? Tu parles d’un agent. C’est pas vraiment 007!! Viens Poïétine, remontons sur un globule, ensuite je t’explique.» Une fois installées, Globine continue. «OK. Alors tu vois, tous les organes de Lili – comme son cœur, ses reins, son foie etc. – sont faits de cellules. Les cellules sont un peu au corps ce que les briques sont à une maison. Même le sang contient des cellules. Tu vois ce globule rouge sur lequel on est assises, eh bien c’est aussi une cellule.» Poïétine écoute attentivement. «Dans chaque cellule, il y a des machines qui permettent de fabriquer des protéines.»
«Mais comment est-ce que les machines savent quelles protéines elles doivent fabriquer? interrompt Poïétine.
«J’y arrive», dit Globine essayant de garder son calme. Chaque machine suit des recettes qui sont écrites dans une sorte de grand livre qu’on appelle l’ADN.»
«ADN?»
«Oui… l’ADN… T’as déjà entendu parler de l’ADN…» Poïétine secoue la tête. «Bon. On va prendre un exemple concret. Toi, t’es une protéine. Oui?» Poïétine hoche la tête. «Et tu es fabriquée dans les reins de Lili. Jusque là, tu me suis?» Poïétine hoche à nouveau la tête. «Le problème est que chez Lili, ses reins sont abîmés et ne te produisent plus assez. C’est pour ça qu’elle t’a avalée.» Poïétine semble contrariée. «Tu étais dans le médicament que Lili a avalé. Tu te souviens?»
«Ah oui! Elle devait me prendre en tant que médicament puisqu’elle n’arrive pas à me fabriquer pour le moment!»
«Oui!»
«Maintenant je comprends… Je savais que je devais atteindre la moelle osseuse. Je savais que je devais aider Lili à fabriquer des globules rouges. Mais je ne savais pas exactement comment m’y prendre…»
«Ben, elle n’en a pas assez en ce moment…»
«Pourquoi penses-tu qu’ils m’aient envoyée?» interrompt Poïétine.
«Le seul hic, c’est que les globules rouges ne vivent pas très longtemps. Il faut alors les remplacer.»
«Ah… voilà pourquoi…» Poïétine commence à comprendre non seulement la véritable raison de sa mission mais aussi le sens de son existence.
«Oui. Ta mission est de trouver…»
«… les cellules souches dans la moelle osseuse de Lili…» interrompt Poïétine, … qui se multiplient pour devenir des globules rouges du sang.»
«Précisément. Pfuii… J’pensais que tu ne comprendrais jamais… Chez Lili, ces cellules souches sont un peu comme endormies. Et ton rôle à toi Poïétine, c’est de les réveiller.»
«Oui, oui, bien sûr…» s’exclame Poïétine d’un air entendu.


Texte et illustrations: Vivienne Baillie Gerritsen et Sylvie Déthiollaz (Swiss-Prot Group, Swiss Institute of Bioinformatics)
Titre original: «Globine et Poïétine sur la piste de la moelle rouge»
La version allemande en ligne a été retravaillée par Redaktion SimplyScience.ch

© 2003 Vivienne Baillie Gerritsen, Sylvie Déthiollaz, Swiss-Prot Group, Swiss Institute of Bioinformatics
ISBN 2-9700405-2-2

L'histoire est disponible en français et anglais chez Lulu.com.

Évaluation moyenne:
  •  
(0 Évaluations)

Qu'en dis-tu?

Cet article n'a pas encore reçu de commentaires.