Limaces et escargots de mer

On trouve des limaces et des escargots non seulement dans nos jardins mais aussi dans l’eau. Certaines limaces présentées ici pourraient être prises pour des poissons tropicaux de par leurs couleurs et leurs motifs.
Phyllidie verruqueuse
Phyllidie verruqueuse
La couleur voyante de Phyllidia varicosa fait office d’avertissement car elle est très toxique pour les poissons et les crabes. Elle vit dans l’Océan indien, dans le Pacifique ouest ainsi que dans la Mer rouge. (Image: CanStockPhoto)
Dendronotus frondosus
Dendronotus frondosus
Dendronotus frondosus vit surtout dans les eaux froides telles que l’Atlantique nord et est particulièrement bien camouflée grâce à ses appendices dorsaux ramifiés qui ressemblent à des plantes. (Image: Marlin Harms/Wikimedia Commons, licence CC)
Aplysie ponctuée
Aplysie ponctuée
Cette limace porte le nom d’Aplysia punctata. Elle est végétarienne et aime bien brouter des algues. Les aplysies sont appelées également «lièvres de mer» (Seehase en allemand) en raison de leurs antennes qui ressemblent à des oreilles de lièvre. (Image: Parent Géry/Wikimedia Commons)
Nudibranche à crinière
Nudibranche à crinière
Aeolidia papillosa qui peut atteindre 12 centimètres de long mange principalement des anémones de mer. Elle secrète alors un mucus qui empêche l’explosion des nématocystes (capsules contenant une substance toxique) des anémones. (Image: Jan Haaga/Wikimedia Commons)
Acanthodoris pilosa
Acanthodoris pilosa
Le lieu d’origine de Acanthodoris pilosa est l’Atlantique et la Méditerranée où elle vit sur des sols durs (par exemple du métal ou de la pierre). Elle possède deux longues antennes rétractiles. (Image: Minette Layne/Wikimedia Commons, licence CC
Coryphelle mauve
Coryphelle mauve
Flabellina pedata mesure plusieurs centimètres de long et est présente de la Méditerranée à l’Atlantique nord. (Image: Parent Géry/Wikimedia Commons)
Nembrotha cristata
Nembrotha cristata
On trouve cette limace de mer avec des pustules vertes fluo, nommée Nembrotha cristata, dans les zones tropicales du Pacifique. (Image: Steve Childs/Wikimedia Commons, licence CC)
Berghia coerulescens
Berghia coerulescens
Cette limace de mer multicolore a pour nom latin Berghia coerulescens. Elle aime les eaux plutôt chaudes telles que les Caraïbes et la Méditerranée. (Image: Parent Géry/Wikimedia Commons)
Hypselodoris maritima
Hypselodoris maritima
Cette limace aux couleurs gaies, nommée Hypselodoris maritima, mesure bien deux centimètres de long et vit dans le Pacifique.(Image: Chad Ordelheide/Wikimedia Commons, licence CC)
Goniobranchus coi
Goniobranchus coi
Goniobranchus coi est longue d’au moins 5 centimètres. Elle vit dans les zones tropicales du Pacifique et se nourrit principalement d’éponges. (Image: Steve Childs/Wikimedia Commons, licence CC)
Phyllidie ocellée
Phyllidie ocellée
Phyllidia ocellata se nourrit d’éponges et d’algues. Elle est assez répandue et on la trouve jusqu’à 30 mètres de profondeur. (Image: Alexander R. Jenner/Wikimedia Commons, licence CC)
Glaucus atlanticus
Glaucus atlanticus
Glaucus atlanticus est bien une limace de mer, même si elle ressemble un peu à un lézard. Ses longs appendices lui permettent de flotter à la surface de l’eau, où elle vit. (Image: Taro Taylor/Wikimedia Commons, licence CC)
Aplysie californienne
Aplysie californienne
Aplysia californica peut mesurer jusqu’à 75 centimètres de long! Comme son nom l’indique, cette limace vit principalement le long des côtes californiennes. Elle peut relâcher une encre toxique si elle se sent menacée. (Image: Genny Anderson/Wikimedia Commons, licence CC)
Lièvre de mer noir
Lièvre de mer noir
Aplysia fasciata est une limace de mer qui peut atteindre 40 centimètres de long. Elle se nourrit principalement de varech (une algue) et nage très bien (voir la vidéo). (Image: Cisamarc/Wikimedia Commons, licence CC)
Chelidonura varians
Chelidonura varians
Chelidonura varians vit dans les mers tropicales, souvent dans les lagons et les récifs. Elle se nourrit principalement de vers plats. (Image: Steve Childs/Wikimedia Commons, licence CC)
Navanax inermis
Navanax inermis
Navanax inermis est une limace aux couleurs gaies qui peut dépasser les 20 centimètres de long. C’est un prédateur qui se nourrit principalement d’autres limaces. (Image: Ed Bierman/Wikimedia Commons, licence CC)
Philinopsis speciosa
Philinopsis speciosa
Philinopsis speciosa vit sur le fond marin dans les eaux tropicales. Cette limace s’enterre souvent dans le sable le jour et s’active de nuit. (Image: Philippe Bourjon/Wikimedia Commons, licence CC)
Bullina lineata
Bullina lineata
Ce joli escargot de mer s’appelle Bullina lineata. Il mesure environ 2 centimètres de long et peut rentrer complètement son corps bordé de bleu chatoyant dans sa coquille. (Image: Richard Ling/Wikimedia Commons, licence CC)
Aegires minor
Aegires minor
Aegires minor vit dans les mers tropicales et se nourrit exclusivement d’éponges. (Image: Shek Graham/Wikimedia Commons, licence CC)
Chromodoris dianae
Chromodoris dianae
Cette limace de mer de 4 centimètres de long se nomme Chromodoris dianae et se nourrit d’éponges. On la rencontre dans les mers de Bornéo, d’Indonésie et des Philippines. (Image: Alexander R. Jenner/Wikimedia Commons, licence CC)
Micromelo undata
Micromelo undata
Micromelo undata a une jolie coquille ornée de lignes foncées dans laquelle elle ne peut pas rentrer entièrement. Elle mange surtout des vers ronds dont le corps est garni de longs poils. (Image: Christa Rohrbach/Wikimedia Commons, licence CC)
Flabelline de la passion
Flabelline de la passion
Flabellina exoptata est une jolie limace qui vit dans les eaux tropicales et qui peut mesurer facilement 4 centimètres de long. (Image: Silke Baron/Wikimedia Commons, licence CC)
Pteraeolidia ianthina
Pteraeolidia ianthina
Pteraeolidia ianthina peut se nourrir en partie grâce à la lumière! Elle abrite des zooxanthelles (algues microscopiques) dans son corps qui sont capables de faire de la photosynthèse, et dont bénéficie la limace. (Image: Nick Hobgood/Wikimedia Commons, licence CC)
Elysie émeraude
Elysie émeraude
Elysie émeraude, dont le corps est vert et en forme de feuille, possède un talent spécial. Quand elle est jeune, elle mange des algues vertes et incorpore leurs chloroplastes, si bien qu’elle est ensuite capable de faire de la photosynthèse. (Image: EOL Learning and Education Group/Wikimedia Commons, licence CC)