Une classe au royaume des poissons

Quels poissons vivent en Suisse? De quoi ont-ils besoin? C’est notamment ce qu’ont appris les élèves d’une classe de Châtonnaye le 1er juillet dernier en suivant un atelier et une visite guidée à Aquatis. Une excursion scientifique rendue possible par SimplyScience, qui a soutenu cette classe, gagnante du concours organisé pour fêter ses cinq ans en Suisse romande.

Les élèves à l'atelier

Une partie des élèves de la classe de Châtonnaye (FR) lors de l'atelier à Aquatis.

Lundi matin, les élèves de la classe 8H de Châtonnaye (FR) sont tout excités en montant dans le bus. Et pour cause, aujourd’hui, ils se rendent à Lausanne pour participer à un atelier et une visite guidée sur les poissons. Après le bus, le train et enfin le métro, la joyeuse troupe arrive à Aquatis. Sur place, les enfants se séparent en deux groupes: le premier va étudier au labo pendant que le second suit une guide direction les aquariums.

Connaissez-vous la truite?

Non, pas les filets rosés vendus au rayon frais des supermarchés. Les élèves découvrent le poisson à chair blanche qui vit dans nos rivières. Au microscope, ils observent avec curiosité des œufs et des alevins de truite afin de déterminer leurs stades de croissance. Ils reportent leurs observations sur un schéma et discutent en groupe du cycle de vie du poisson.

Les élèves pendant la visite guidée

Les élèves captivés pendant la visite guidée.

De l’eau fraîche s’il vous plaît!

Voilà ce qu’aime la truite. Mais l’eau doit aussi être claire et avoir un pH neutre. Ce n’est pas le cas de tous les poissons: le silure préfère une eau plus chaude et se plaît en eau trouble. Cette différence interpelle les élèves qui n’en étaient pas conscients. Ils sont ravis de pouvoir mesurer la température et le pH des échantillons d’eau fournis par les médiateurs scientifiques. L’eau dans l’éprouvette conviendrait-elle à la truite ou au silure?

Qu’est-ce qu’on mange?

Du poisson, pardi. Où a-t-il été pêché? Provient-ils de ressources marines bien gérées ou d’élevages conformes aux besoin des espèces? Par le jeu et la discussion, les élèves sont amenés à se questionner sur ce qu’ils mangent. Et découvrent également la diversité des poissons suisses, dont certains ne sont pas comestibles…

Arrête de bouger!

Pas facile de dessiner un poisson qui se déplace librement dans un aquarium. Pourtant les élèves essaient. Ils écoutent aussi les explications de la guide, posent des questions et se laissent fasciner par ces animaux silencieux. Et astucieux, certaines espèces incubent leurs œufs dans la bouche pour les protéger des prédateurs. D’autres, au contraire, nagent la bouche grande ouverte pour filtrer le plancton dont ils se nourrissent.

Après toutes ces aventures, il est temps pour les enfants de rentrer chez eux. Riches de nouvelles connaissances sur la vie des poissons et davantage conscients des dangers qui les guettent.


Texte: Rédaction SimplyScience.ch
Images: classe de Châtonnaye (FR)